1. Immobilier
  2. Actualités immobilières à NARBONNE
  3. Immobilier : Le Coup De Bambou Qui Va Frapper Les Bailleurs En Location Meublée…

Immobilier : Le Coup De Bambou Qui Va Frapper Les Bailleurs En Location Meublée…

Publié le 26/11/2021

Mauvaise nouvelle pour les bailleurs en meublé soumis au statut LMP. A partir de 2021, ils seront obligatoirement assujettis à des cotisations sociales au taux variable de 35% à 40% sur leurs bénéfices. Jusqu’ici, les bénéfices des bailleurs professionnels qui n’étaient pas inscrits au Registre du Commerce et des Sociétés étaient assujettis à de simples prélèvements sociaux, au taux fixe de 17,2% de leurs bénéfices. C’est là le premier petit coup de massue pour les bailleurs. Second coup de massue : même si les bailleurs - grâce à la fiscalité avantageuse du régime réel - parviennent à ne pas avoir de bénéfice imposable, ils supporteront un forfait minimum de cotisations sociales. Enfin, dernier impact et non des moindres pour les bailleurs LMP : l’imposition sur les plus-values des professionnels. Il s’agit de la taxe dont s’acquittent les bailleurs en LMP au moment de revendre leur bien. Cette taxe dépend de la durée de possession du bien, de la différence entre son prix d’achat et son prix de vente, ainsi que du statut fiscal du bailleur (LMP, ou LMNP) au moment de la vente. Or à partir de 2021, la fiscalité des plus-values pour les vendeurs au régime LMP va être alourdie. #lmp #fiscalité #impots

Suivez l’actualité immobilière et rejoignez-nous